AUSTRALIAN WOMAN

Dans tous les pays du monde, il y a plusieurs types de femmes. Elles représentent différents aspects : générationnels, culturels, socio-démographiques, géographiques… En Australie ces catégories sont d’une distinction plus que flagrante.jeunes 

La d’jeunes. Après avoir porté l’uniforme pendant bien trop longtemps, elle s’habille désormais avec un goût plus que douteux. Elle superpose ses vêtements, mélange tous les motifs possibles et inimaginables, elle est exubérante, a un look très prononcé, inclassable certes, mais très affirmé. Elle est très très cool, porte un bonnet, des collants maillés, des chaussettes avec des nu-pieds, un short en jean et un débardeur imprimé, of course ! Rien ne manque si ce n’est un tantinet de sobriété. Quand elle sort, elle est au top de son élégance. Elle devient modeuse de l’extrême. Strass, paillettes et accessoires, les complexes n’ont plus leur place. Perchée sur ces talons, elle est bien décidée à faire la fête et profiter de sa soirée, avant de finir, chaussures à la main, titubant sur le trottoir pour arrêter un taxi-cab. Elle entre dans l’âge où les garçons prennent une place très importante dans sa vie. Elle hurle quand elle croise ses copines en ville, même si elles se sont vues trois heures avant. La première fois qu’elle te voit, la d’jeunes te donnerait presque l’impression qu’elle t’a attendu toute sa vie. Elle est extrêmement élogieuse à ton sujet, incontestablement accueillante, terriblement avenante, elle te prend dans ses bras et t’offre le plus gros câlin de ta vie, s’ensuit un t’es gorgeous « oui merci », you’re wonderful « oui merci », you’re the best « on se connaît ? ». 

enceinte

La femme enceinte est une chieuse, mais ça c’est international ! Avec une légère différence quand même. Ici, elle est remplie de chichi. Pas de gluten, pas de fromages, pas de produits laitiers tels qu’ils soient, il faut manger bio, pas de produits de la mer non plus, bref c’est une emmerdeuse. On se demande presque si elle s’autoriserait à manger ne serait-ce qu’une pomme !!!

mother

La mère. Dès qu’elle est mère, elle devient mémère. J’arrête de me maquiller, de prendre soin de moi, de laver mes cheveux, de m’épiler, de faire du sport, de m’habiller, j’arrête de travailler, mais je n’ai le temps de rien faire, je suis maman maintenant ! Plus le temps de séduire son homme, elle arrête d’être femme pour devenir une mère entièrement dévouée à son nouveau-né. L’enfant est désormais l’excuse à tout pour se défiler, des anniversaires d’un membre de la famille, d’une sortie resto pour la promotion d’un cher collègue, du pot de départ d’une amie d’un ami… facile ! Néanmoins, je la vois de temps en temps trottiner derrière la poussette faisant un ou deux tours du parc avant de rejoindre les copines sur un banc et partager le goûter avec son enfant. Quand ce dernier atteint les trois ans, on se demande très souvent si elle en attend pas un second. La mode n’a plus grande place dans son quotidien. Ou qu’elle soit, elle est toute la journée en tracksuit pants et UGG. En revanche, elle a le mérite d’exercer son rôle de maman avec une sincérité extrême et fascinante. Elle aime tant son bébé que tout son temps lui est dévoué. Elle participe à tous les ateliers, classes et programmes pour les nouvelles mamans. Elle le laisse faire tout ce qu’il veut et lui offre une liberté exagérée. Désormais, c’est lui qui règne !

 

hispter

La hispter. Si tu as entre 20 et 38 ans, que tu bois du vin, que tu aimes te détendre en lisant un bon bouquin dans un café de ton quartier, que tu es une adepte des festivals de musique alors tu es une « Hipster ». Ce que j’aime chez elle, c’est que malgré tout le mal qu’elle se donne à ne pas montrer que son look est ultra travaillé, en réalité c’est une véritable fashionista où tout est calculé, du sac à main au port des chaussettes. Le look est cool, vintage et je-m’en-foutiste, elle s’habille beaucoup dans les friperies. Elle mélange les tendances pour confectionner des tenues contemporaines et uniques. La Hipster en Australie donne l’impression d’être sûr d’elle. C’est une Agyness Deyn ou encore une Kristen Stewart. Elle est bohème, fait partie d’une communauté de libre-penseur et est très souvent préoccupée par des quêtes idéologiques.

surfeuse

La surfeuse. Comme on le sait, le surf prend une énorme place dans le cœur des Australiens. C’est une culture très présente, de par les compétitions, les marques, le skateboard, la musique, la presse et tous ces océans propices à cette activité. La Sydney surfeuse est belle et naturelle. Elle se vêtit le plus simplement du monde. Short, claquette et débardeur sont les pièces qui alimentent les trois quarts de sa garde-robe. Cheveux mangés et décolorés par le sel, elle est blonde, sexy, bien gaulée et très bronzée. Elle est relax, enjoy le hippie life, fait preuve de sobriété et de bons goûts, c’est la copine que tout le monde aimerait avoir. Elle est cool et pour de vrai !

bourgeoise

La bourgeoise. Première règle : de travailler j’arrêterais. La Dame a arrêté de travailler pour s’occuper de sa famille, de son mari et de sa maison, mais surtout d’elle. Elle a une vie sociale plus que remplie, s’octroie du bon temps car elle l’a bien mérité. Elle passe des heures avec ses copines, fait du shopping, organise des brunchs, des afternoon-tea, va voir des spectacles, profite de ses hobbies, mange souvent au restaurant, voyage et trouve du temps pour rendre visite à son chirurgien de temps en temps tout de même. Elle est heureuse, ou en tout cas c’est l’impression qu’elle donne. Elle est souriante. Elle porte des vêtements toujours très colorés et fleuris. C’est aussi une très bonne hôtesse. Elle reçoit toujours merveilleusement bien ses convives, te met à l’aise et engage la conversation avec aisance. A croire qu’après avoir consacré sa vie à ses enfants, arrivé l’âge où ils ont décampé, elle a très vite apprécié.

Et vous, quelle femme êtes-vous ?

Oops, Pardon, I’m Just French !

Article publié sur Le Petit Journal.com Sydney

Publicités

6 réflexions sur “AUSTRALIAN WOMAN

  1. Ping : HAPPY 2016 ! | Pardon I'm Just French

  2. Ping : LES SUPPORTERS | Pardon I'm Just French

  3. Ping : 50 SHADES OF GREY | Pardon I'm Just French

  4. La femme enceinte est ‘spot on’, haha. Il manque la ‘health freak’qui boit un jus de Kale tous les matins et se nourrit essenciellement a base de quinoa et goji berries! :-)

    J'aime

  5. Ping : HER | Pardon I'm Just French

  6. Ahah le portrait de ‘La D’jeunes’ c’est tellement ça! Ca me rappel mon arrivée en Australie et les soirées où il fait super froid mais ça fait rien la micro jupe et les talons plus que haut sont de sortis, même pas peur ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s