BALI, UBUD CITY GUIDE

Le meilleur endroit où loger : Durant tout mon séjour à Ubud, j’ai logé à Penestanan,
dans les hauteurs de la ville, un petit village qui se trouve juste en haut d’un grand escalier
. Un lieu magique et paisible, fleurie et tranquille, assez proche du centre-ville pour y aller à pied et suffisamment éloigné pour pouvoir éviter le tourisme massif. Je dormais à la villa Dharma et rien que le petit chemin qu’il faut emprunter pour y aller mérite vivement de trouver son logement dans le coin. La villa était spacieuse, super bien équipée, pas chère et franchement mérite toutes les étoiles du monde.

Où manger : Le Clear Café et pour le petit déjeuner, je recommande le « Breakfast Burrito », un petit dej végétarien aussi copieux que délicieux. A Ubud, il faut savoir que l’on peut devenir végétarien aussi facilement que si on voulait changer la couleur de nos cheveux.

Breakfast Burrito scrambled eggs, black beans, cheddar cheese & grilled veggies in a whole wheat tortilla served with ranchero sauce, salsa, sour cream & homemade guacamole
Breakfast Burrito scrambled eggs, black beans, cheddar cheese & grilled veggies in a whole wheat tortilla served with ranchero sauce, salsa, sour cream & homemade guacamole

Quoi faire :

– Du shopping, le cuire et les bijoux sont exceptionnels. Je conseille vivement de s’octroyer une après-midi pour faire vous même vos bijoux, vous en serez encore plus fier et votre souvenir n’en sera plus que mémorable et le marché d’Ubud, plus pour son ambiance conviviale que pour les produits qui sont en vente.

City guide / UBUD

Le temple de Titra Empul (Holy Water Temple)

holy

– Visitez les galeries d’art est une expédition inévitable à Ubud. La ville regorge d’artistes plus talentueux les uns que les autres.

Art Gallery

– Si vous avez envie de vivre votre expérience « Ubudienne » à fond, soyez zen. On vit yoga, on respire yoga et on boit yoga.

– Explorez les agricultures de riz (cliquer ici pour en savoir plus)

City Guide / Ubud

– Passage obligé à Monkey Forest (voir les détails ici)

monkey

Comment je me suis déplacée : A pied. Le simple fait de marcher à travers la ville est une grande satisfaction. C’est beau et même s’il y a beaucoup de passage et de voiture… ceci ne va en rien gâcher le plaisir de découvrir Ubud. Vous ne réaliserez même pas le temps de marche que vous effectuerez dans une journée, il y a toujours quelque chose pour vous distraire.

Ubud Bridge

Si j’avais un conseil ça serait : Adoptez le style de vie de Ubud. Faites du yoga et essayez les différents types de yoga qui existent, il y en a pour tous les goûts. Soyez zen et devenez végétariens le temps de quelques jours, votre corps ne s’en portera pas plus mal. Et vous verrez à quel point il est facile de s’instaurer de nouvelles règles lorsque l’on est dans une ville inconnue où tout se prête à ces nouvelles perspectives. Lâchez prise. Marchez pieds nus et parlez aux arbres, la nature vous repeindra… Bon vous voyez ce que je veux dire. J’ai moi même décidé de me plier à ce mode de vie le temps de mon séjour ce qui l’a rendu encore meilleur.

Lisez avant de partir : le classique « Mange, prie, aime » de Elisabeth Gilbert et « L’homme qui voulait être heureux » de Laurent Gounelle.

UUn conseil

Publicités

2 réflexions sur “BALI, UBUD CITY GUIDE

  1. Ping : L’HOMME QUI VOULAIT ETRE HEUREUX | Pardon I'm Just French

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s