TINDER SURPRISE

Parce que l’on vient juste de célébrer la Saint Valentin, cette semaine j’ai envie de parler d’amour. #lasemainedelamour Mon homme étant loin, vous comprendrez pourquoi l’amour, ou plutôt le manque d’amour, commence sérieusement à me titiller :(

Pour entamer cette semaine love love, je commence par une forme un peu moins conventionnelle mais qui néanmoins se popularise grandement. Et oui, des millions de Monsieur et Madame Tinder sont sans doute en train de roucouler en ce moment même. Bonne Saint Valentin les amoureux !

Pour ceux qui ne connaissent pas (vous ne devez pas être très nombreux), laissez-moi vous présenter Tinder. Il s’agit d’une application qui consiste à rencontrer des gens « sexuellement disponibles » en un rien d’temps. Un site de rencontres qui a fait et qui fait toujours un tabac grâce à son fonctionnement par la géolocalisation. Fini les relations Toulouse/Bordeaux, Marseille/Lille, Nantes/Ajaccio, si ça se trouve, c’est avec votre boulanger que vous allez pouvoir coucher. Tinder, c’est l’application hyper en vogue que tous célibataires ou non de ce monde viennent chercher dans leur Apple Store, pour vite se l’installer sur leur iphone. C’est aussi « le » site de rencontres à la mode, qui, dès que tu as créé ton profil, te dévoile tous les mâles qui sont potentiellement pour toi… ,orgasmic isn’t it !

Mon point de vue sur je sujet. Je suis un peu du style à penser que ce procédé est conçu pour les gens extrêmement timides, seuls, pour les cas désespérés, les personnes sans emploi… c’est à dire des personnes ayant une très très bonne raison de s’y inscrire. Je pense aussi que c’est la ruée vers du grand n’importe quoi, là où l’on y rencontre des grands n’importe qui, des bargeots, des psychos, des perturbés, des mongoliens, des beaufs et beaucoup, beaucoup de mégalos. Vous l’avez compris, je suis encore de la vieille école et reste convaincue qu’à notre âge bon, il faut se grouiller tout d’même !, toutes les chances de croiser quelqu’un de manière on ne peut plus traditionnelle est possible. Par « traditionnelle » je veux dire une soirée chez un ami, il suffit d’un repas, pour que le mystérieux pote célibataire dont tu n’avais jamais entendu parler, débarque la bouche en coeur et « BAM » c’est le coup de foudre, au travail tout arrive, un commercial sexy peut faire irruption dans votre bureau, une sortie, c’est lorsque l’on ne cherche pas que l’on trouve.

L’appli existe depuis 2012 et ne cesse de faire des amateurs. Elle a pris une telle ampleur que ma curiosité a été titillée. Beaucoup de gens autour de moi se sont créés un profil et ont plutôt l’air de réellement apprécier cette facilité. En effet, la tentation est grande lorsque l’on est célibataire et j’ai beaucoup d’amis vraisemblablement trop busy pour se prendre la tête et passer par les étapes obligées des rencontres bien éduquées, parler, être courtois, à l’écoute et tout le tra la la. Alors sur Tinder, vont-ils trouver leur âme soeur ? La fille qui veut s’éclater, le looser rejeté, le business man overbooké, les chasseurs invétérés… il n’y a que l’embarras du choix.

Vous l’avez remarqué, je suis pleine de clichés, oops!!… Mais ça c’était avant.

Mon point de vue sur je sujet… maintenant. En fait, faut s’amuser ! Et je suis de moins en moins réfractaire à ce genre de démarche virtuelle, nous évoluons dans un monde contemporain (la preuve avec Her) où les rencontres sur internet se banalisent, les new-tech nous changent et les applications envahissent notre quotidien. Alors oui je l’admets, je suis de moins en moins retissante aux rencontres sur internet et je comprends ceux et celles qui veulent s’en amuser même si, personnellement, je ne crois pas que j’irais un jour, je ne crois pas que j’assumerai le « comment vous vous êtes rencontrés ? Sur Tinder :(  Je pense néanmoins qu’on peut se marrer et les profils des copines me l’ont prouvé. Ce qui me fait délirer, c’est le côté supermarché branché et j’adore faire les courses… lol. Vente flash au rayon barbu, petite promo sur un grand cru bien gaulé et torse nu, seulement à deux pas de ta rue ! Comme on choisit nos patates, on a aujourd’hui la possibilité de rencontrer des mecs bien sélectionnés, de choisir notre délice préféré. Oui, grâce à Tinder, on peut choper celui qui nous plaît. Yummi !

Quand vous prononcez Tinder, ne pensez-vous pas à Kinder ? Tous deux présentent des similarités plus que flagrantes. Tout d’abord, l’enthousiasme et l’exaltation lors de la connexion sont finalement les mêmes que celles que l’on ressent au moment de déballer l’oeuf en chocolat. Aussi, tous deux présentent un rapport à la collection et à l’addiction, on ne peut pas s’empêcher de jeter un coup d’oeil à notre profil où qu’on se trouve, jusqu’à tomber sur la « bonne surprise », en attendant, on continue à croire que la prochaine sera la bonne. Pour finir, tous deux engendrent chez nous l’euphorie des premiers instants, jusqu’à ce que tu découvres que finalement ce n’était qu’un leurre, le mec n’a finalement pas le physique qu’il prétendait et la surprise n’est finalement qu’une broutille que l’on finira par jeter. Tous deux développent le fantasme, le rêve et l’espoir, une superbe soupe marketing à nous en coller des palpitations. Du virtuel au réel, le chocolat n’a cas bien se tenir. Miam !

Allez les célibataires, laissez-vous tenter, tout le monde à droit à son Tinder Surprise !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s