LUMIERE PULSEE

La lumière pulsée, j’ai enfin succombé. Non, succomber n’est pas vraiment le mot approprié car ça faisait déjà très longtemps que je voulais m’offrir les séances d’épilations qui allaient mettre fin à mon calvaire. Terminé les épilateurs qui t’arrachent la peau, la cire pleins les doigts, les poils incarnés, rebelles et tout ce qui va avec. La lumière pulsée ça marche vraiment ! Croyez-moi, car dans le cabinet, allongée sur le siège, ça avait carrément l’air surréaliste. En effet, il est difficile de se faire à l’idée qu’on ne va plus jamais voir ses poils qu’on voyait si souvent, qu’on ne va plus toucher à un pot de cire (ou en tout cas pour un bon bout de temps, touch wood) pour s’épiler aisselles, bikini, jambes, orteils, menton, moustache (j’exagère un tout petit peu). Et pourtant…

Rappelons pour celles qui ne connaissent pas, le procédé de la lumière pulsée.

Tout d’abord, on épile pas, on dépile. Le poil est exposé à une lumière  qui atteint 70º pour être détruit. L’intervention à la lumière pulsée se fait par zone contrairement au laser où il faut attaquer chaque poils, on est pas sorti de l’auberge :) L’épilation à la lumière pulsée ne convient pas à tous les types de peaux, les peaux très claires possédant des poils blonds ou blancs ne seront pas du tout réceptives. Au fur et à mesure des séances, la lumière provoque la non repousse des poils. Il faut se raser deux jours avant votre rendez-vous dans dans le centre de dépilation. Pour finir, laissez passer trois semaines / un mois entre chaque séance, qui elles varient selon les patients.

J’en ai entendu des vertes et des pas mûres sur l’épilation définitive. Ça ne marche pas, les poils reviennent, ça fait trop mal, cinq séances ne suffisent pas… Alors, pour ne parler que de ma propre expérience, le jour J, le jour de ma toute première visite, je suis arrivée fidèle à moi-même, dans mon aspect le plus naturel. Autrement dit, à l’état brut, animal primitif, cromagnons, homme des cavernes, Moyen Âge, on s’épile avec les dents, ou encore,  Monde Moderne, on voudrait être vierge de poil mais en vain, ils poussent plus vite que de la mauvaise herbe. Bref, je suis arrivée cette fois là, les poils saillants. Oups… pardon Madame :) ! 

lumiere pulsee

« S’il vous plaît rasez-vous :) «  Le lendemain j’ai donc du de me servir de la crème d’épilatoire. Il est interdit de toucher à un pot de cire pendant le processus, raser OUI, épiler NON, rasoir et crème deviennent alors nos meilleurs amis jusqu’à la disparition définitive des poils. Le truc de fou dans cette histoire, c’est qu’après cette session rasage de poils, je n’ai jamais eu besoin de le faire pendant trois mois, chaque rdv relevait de l’ordre du miracle. Et là, je me suis sentie en apesanteur, j’ai vu la lumière au bout du tunnel, « les alléluia » ont fait échos dans ma tête, Incroyable !!!!!!! Mes poils ont mis une éternité à remonter à la surface, à transpercer ma chaire qui, a en croire mes 20 années de calvaire, se révélait être une terreau de bonne qualité. Une séance, un mois après une seconde, un mois encore la troisième arrive et toujours pas de poils, à croire qu’ils n’étaient pas si coriaces que ça. Me serais-je tromper pendant tant d’année ?

Je peux désormais démentir toutes celles qui disent que la lumière pulsée est une technique douloureuse. Si ça vous fait souffrir, c’est probablement que la machine à un petit soucis, que votre profil a mal été paramétré, que la lumière est trop forte ou encore que votre épileuse n’y connaît rien, fuyez ! Je peux dire avec certitude que c’est quasi indolore, on ressent un léger picotement comme des petits coups d’élastiques qui donnent l’impression de mini décharges électriques, mais rien de bien méchant, des sensations qui, dès la deuxième séance, s’estompent puis disparaissent complètement.

Bref j’en suis désormais au cinquième RDV,  il va falloir que j’y aille encore mais mes amis les poils ont à peine refait surface, il est vrai que la pousse a ralentie de façon spectaculaire. Je vais devoir raser de nouveau mais enfin, je suis en très bonne voie d’abattage de poils. Et m’a sixième séance à été programmée dans deux mois.

Publicités

Une réflexion sur “LUMIERE PULSEE

  1. Ping : VINTED | Pardon I'm Just French

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s