L’AUSTRALIE UN MONDE A PART

Australie, terre prisée pour les uns, eldorado pour les autres. Ce continent est le lieu de prédilection du reste du monde. Magnifique, il fait bon vivre mais il faut tout de même être un peu dinguo pour vouloir s’exiler là bas. Après 6 ans de vie entre la France et le Down-Under, je pense être bien placée pour dire qu’il faut probablement avoir une petite part de folie pour s’installer dans ce pays.

À l’occasion, j’ai tenu à énumérer quelques points qui font que ce pays ne ressemble à aucun autre…

1. À l’autre bout du monde. C’est une terre lointaine, très très éloignée de toutes les autres. L’expression « le temps c’est de l’argent » prend tout son sens. Le billet d’avion est excessivement cher et le trajet excessivement loooong. 22 heures de vol, 17 057km, 1 ou 2 escales, 1 ou 2 mauvaises nuits, 5 films, 3 albums, 1 bouquins, 1 meurtre si le gosse de derrière n’arrête pas de brailler, 10 pauses pipi, 5 repas, 1 torticolis, 2 pieds gonflés, 2 ou 3 varices éclatées, 1 journée de perdue et 1 bonne grosse dose de patience…

Il se passe un truc très étrange quand on est sur place… ce n’est qu’une fois isolé dans le désert ou lorsqu’on se retrouve face à face avec un kangourou qu’on réalise enfin que l’on est bel et bien en Australie. Quand je parle d’isolation, je parle aussi d’une rupture géographique qui arrive bien plus de fois qu’on peut le croire. Il est vrai que dans divers endroits du pays, la solitude peut se faire ressentir dans plusieurs cas de figures et notamment d’une ville à une autre. Prenons l’exemple de Perth, 700km de désert la sépare d’Adélaïde et quand on regarde côté ouest, c’est 8000km d’océan qui nous cloisonne du continent Africain. Le terme « exil » là encore prend tout son sens.

2. L’espace temps n’est plus le même. Quel sentiment surréaliste ! Nous vivons désormais en total décalage avec les autres êtres humains qui peuplent notre monde, 8h d’avance à l’heure d’hiver et 10h à l’heure d’été, on vit dans le futur. Pendant que tout le monde dort, en Australie notre journée est déjà bien entamée. Pendant le trajet France-Australie, le temps s’arrête et au-fur-et-à mesure que les kilomètres défilent, l’avion pourchasse le temps en suivant le soleil. Dans le sens inverse, c’est l’opportunité de revivre la même journée qui nous est offerte, ce qui pour moi est toujours aussi fascinant. Deux journées pour le prix d’une !

Australie

3. Pays aussi grand que vide. Australie = 11 fois la France, 7 686 850 km2 pour env 23 500 500 hab. France = 675 000 km2 pour env. 67 087 000 hab. Quelque chose sonnerait-il chaud seulement dans mon oreille ?

Australie

Saviez-vous que ce pays est totalement à la Merci de la nature ? Oui, en plus d’être un territoire sublime, c’est aussi un territoire hostile.

4. Des animaux étrange et mortels. Des araignées au dos rouge, des méduses boites, des poulpes tueurs, des crocodiles, des requins, des dingos, des termitières géantes, des mouches très très très agaçantes, des serpents dont certains sont aussi petits que des vers de terre, aussi petits que leur venin est puissant, à contrario, il existe des vers de terre grands comme un anaconda, on peut croiser toutes sortes de bébêtes aussi étranges que mortelles, des insectes dopés aux protéines et qui ont doublé de volume. Partout où l’on passe, il est recommandé de faire preuve de vigilance. C’est en tout cas le discours insistant de nos voisins Australiens qui ont la fâcheuse tendance à nous rabâcher qu’il faut faire attention. Cependant, cet avertissement est décrédibilisé dès que l’on constate l’insouciance dont ils font preuve lorsqu’ils racontent une anecdote du style, je me suis retrouvé nez à nez avec un requin… « -normal quoi! ».

Australie

5. Catastrophes naturelles démesurées.  Inondations, les villes se retrouvent ensevelies sous l’eau, crocodiles et serpents hantent les rues. Incendies, ce sont des hectares de terre qui sont détruits chaque année et c’est une grosse partie de la vie botanique qui disparaît. Lorsqu’il pleut, des grêlons de la taille de balles de ping-pong peuvent tomber du ciel et les dégâts sont irréversibles, sauve qui peut !! Chaleurs étouffantes, ambiance suffocante, en plein été, on peut atteindre des températures extrêmes à t’en faire exploser le thermomètre.

Australie

6. Des news dont tout le monde se fout. Elles n’ont aucun impact sur nos vies. Finalement, personne ne connaît rien sur ce pays, 2 min de news est le temps qui est consacré à l’Australie lors du JT. Quand bien même qu’ils aient décidé de nous dévoiler les péripéties de ce pays, 2 min est aussi le temps qu’il nous faut pour finalement tout oublier. Des incendies dans l’état du NSW, des ministres qui se chamaillent, des people qui passent incognito… même les radios diffusent des chansons que Dieu seul connaît.

7. Les routes désertiques. Tout le monde adore les road trip, moi la première. Et pourtant rien n’arrive, si ce n’est de longues heures de conduite sur de longues routes monotones où le paysage aride n’a pas grand chose à offrir mis à part quelques animaux morts se faisant dévorer sur le bas côté. Ceci dit, c’est ce néant qui pour moi a été palpitant. On a tout le temps nécessaire pour s’extasier sur le moindre rien et c’est justement ce sentiment d’excitation qui a créé tant d’aventures et qui ne m’a jamais quitté tout au long des miles que je parcourais.

Australie

8. Des paysages surréels. Uluru et Devil Marbel sont des paysages insensés. 1 800 hectares de terre parsemée de billes aussi grandes que des maisons et 350 mètres de hauteur pour arriver au sommet d’un caillou géant qui est en réalité une montagne sacrée. On a jamais su vraiment le pourquoi du comment, mais ces éléments surréalistes auraient été tout simplement épargnés par l’érosion. Ces deux incontournables font vraiment partie de la vie indigène insolite de l’Australie qui attire de plus en plus de touristes.

Australie

Australie

9. Des commerces inattendus. Rendons à César ce qui est à César. Certains commerces ont leur spécialité. Un shop pour la randonnée, un shop pour le camping, un shop pour la quincaillerie, un shop pour l’alcool, mais par contre certains commerces sont l’ouverture à toutes les fantaisies (pour ne pas dire autre chose). La pharmacie par exemple où tu peux acheter une carte postale pour envoyer à ta grand-mère, un restaurant qui te vend des tickets de concert, un bric à brac chinois qui te masse les pieds, un coiffeur qui te recharge ta Myki Card… mdr !

10. Des valeurs qui ne se perdent pas. L’Australie fait sans doute parti des rares survivants à encore avoir des vidéo stores. Incroyable ! Comme dans les films, après avoir choisi ton dvd, c’est au tour de la saveur de la glace que tu t’apprêtes à acheter que toute ton attention va se porter. Tu ressors du magasin, DVD en main, avec toutes sortes de friandises qui vont venir alimenter ta soirée. J’adore!

Je vais finir mon article par quelques petites lignes qui vont venir contredire exactement tout ce que je viens de rédiger jusque là. Et oui, c’est dans cette contradiction que se résume toute l’histoire de ma vie !! Je tenais donc à préciser que jamais je ne me suis plus sentie en sécurité qu’en Australie. Les animaux, la nature, soit, mais c’est sans embûche qu’on peut se promener, sortir le soir, oublier de fermer sa voiture… pas une seconde je n’ai été parano ou inquiète, pas une fois je n’ai fait demi-tour après avoir oublié de fermer la porte de ma maison à clé, mon vélo a survécu de nombreuses années alors qu’en France il n’aurait pas fait deux jours. Pas de vandalisme, ni d’agression ou encore pas de « Mademoiselle » dans les rues, l’Australie est « safe » malgré tout.

Oops, Pardon, I’m Just French !

A lire : Cul-de-sac de D Kennedy, The Down-Under de Bill Bryson et Message des Hommes vrais au monde mutant de Marlo Morgan.

Publicités

2 réflexions sur “L’AUSTRALIE UN MONDE A PART

  1. Ping : SUNDAY ROAST – /////////////PARDON, I'M JUST FRENCH

  2. Ping : HAPPY 2016 ! | Pardon I'm Just French

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s