#PRAYFORPARIS… ET PAS QUE !

Avoir un blog c’est la bonne excuse pour dire tout ce que l’on pense et pour écrire sur les voyages, les tendances, donner de bonnes adresses, mais aussi parfois écrire sur les choses un peu plus profondes, qui nous touchent, poser des mots pour décrire nos pensées les plus intimes, nos convictions, nos coups de gueule.Il y a quelques jours, j’ai rédigé un post sur les grandes questions existentielles qui me hantent et qui, après des récents événements de Paris, ne semblent désormais plus très grandes. Je le publierai certainement plus tard, quand la tension qui règne en ce moment sera estompée, car bien sur, cette tension, cet élan de solidarité va s’atténuer et la vie va reprendre son cours (tout comme ça a été le cas en janvier dernier lors des attentats de Charlie Hebdo).

Alors voilà, aujourd’hui je suis un peu confuse, coincée entre deux sentiments et visiblement je ne suis pas la seule, d’autres âmes, sont dans le même cas que moi. Je ne sais pas tellement quoi penser de ce mouvement d’union, cet amas de couleur bleu blanc rouge qui domine tous les comptes Facebook, cette tempête médiatique qui inonde nos journées depuis le drame de vendredi 13. Comme tout le monde, cette terreur m’a foudroyé le coeur et je tiens à être claire, toutes mes pensées vont aux victimes et leurs familles et je développe une haine pour ces sadiques dépourvus d’humanité, je suis à la fois sous le choc de ce qui s’est passé et je voudrais tant aider, mais d’un autre côté, je suis un peu écoeurée de savoir que demain, Monsieur x qui vient de poser une bougie sur la place de la République va aussi se retrouver dans le trafic et qu’agacé par les embouteillages, cette même personne sera tout d’un coup beaucoup moins compatissante et solidaire avec ses compatriotes. La loi de l’individualisme reviendra au galop car oui, en étant tout à fait honnête je ne crois pas que la solidarité soit le meilleur épithète pour caractériser les Français.

Tous ces messages d’espoir et de soutiens me font chaux au coeur biensur, qui pourrait être insensible à tout ça ? Mais voilà qu’encore une fois on a tendance à oublier le reste. Il va falloir m’expliquer pourquoi ne fait-on jamais ça pour le reste du monde. A t’on vu le drapeau de la Libye placardé sur les monuments les plus emblématiques du monde les jours d’attentats ? Non. Et pourtant, je crois bien que si c’était le cas, vu le nombre de civils tués, le drapeau n’aurait jamais le temps d’être retiré. On pourrait aussi faire des dessins pour rendre hommage à tous les enfants morts lors des bombardements. Et que peut-on dire des massacres en Afrique subsaharienne ? J’écris ces mots et pourtant je ne fais pas grand-chose, j’ai simplement des larmes à verser et de la  douleur à manifester. Vivre dans un tel monde me semble surréaliste et pourtant, paraît-il que les choses vont mieux ? Seulement ce monde médiatique nous dévoile toutes ces horreurs pour nous faire peur, engendrer la haine, ils choisissent bien méticuleusement ce qui doit être montré de ce qui doit être caché pour bien nous manipuler… et parfois j’ai bien peur que malgré cette prise de conscience, les choses fonctionnent dans leur sens. Arriver à ce stade, les choses doivent changer absolument. Je suis fière d’être Française et aujourd’hui, je suis fière que tout le monde se serre les coudes et que cette union existe. Il faut bien commencer par quelque chose et malheureusement, ça commence avec des drames terrifiants. Alors commençons… mais surtout continuons. Et c’est là où toute la difficulté se trouve. Pour persévérer, n’oubliez pas que notre opposition renforce l’ennemi, alors restons soudé et ne décuplons pas de haine et ne faisons pas d’amalgames.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s