JUSTE UNE MISE AU POINT…

Quand on a pris goût aux voyages, au changement, à la vie à l’étranger, aux vacances multiples et aux week-ends toujours en vadrouille, ce mode de vie nous colle à la peau, il devient un véritable virus et la bougeotte ne nous quitte plus. Dit comme ça, ça sonnerait presque comme le genre de vie idyllique mais en réalité ça ne l’est pas plus. À 30 ans ++, c’est l’âge de la conscience et une bonne dose de culpabilité qui nous rappellent qu’il faut changer. Ce lifestyle est plaisant à plusieurs niveaux, l’initiation culturelle, les coutumes vernaculaires, les rencontres et la diversité des paysages, toute cette exploration est très enrichissante. Les voyages et la vie à l’étranger sont un apprentissage éducatif qui fait progresser à vitesse grand V. J’ai énormément appris sur moi-même et sur les autres, ça m’a ouvert l’esprit, apporté de la connaissance et m’a rendu plus autonome et sans doute plus solide. Pour celles qui suivent le blog, vous savez que je vis entre la France et l’Australie depuis plus de 6 ans, il est grand temps de faire un choix. Néanmoins, aujourd’hui, j’aimerais plus de stabilité et ce, pour plus d’une année.

Je voudrais être moins têtue, plus disciplinée, plus assidue et écouter un peu plus les autres car vivre dans les déménagements devient vraiment épuisant. Je viens juste de rentrer dans ma 32ième année « ouch! » et je profite de l’occasion pour faire un bilan de ce que je veux véritablement et surtout comment réussir à m’y tenir.

JUSTE UNE MISE AU POINT

Les voyages coordonnent ma vie depuis des années. Cela entraine une grosse remise en question car aujourd’hui, il m’est impossible de me poser. Partir vivre à l’étranger, c’est adopter un style de vie différent, s’acquitter de nouvelles règles et ça fait tellement longtemps que je pars, que je reviens, que je repars… que je me suis un peu perdue entre les deux cultures. Je suis ravie d’être dans mon pays mais jamais trop longtemps, je suis ravie d’être en Australie mais jamais trop longtemps. Il faut que mon quotidien bouge et c’est comme ça qu’il me semble que des choses intéressantes se passent.

Je suis la petite dernière, la cadette, l’enfant roi, je ne suis pas née avec une cuillère en or dans la bouche, loin de là, mais il est vrai que j’ai été chouchoutée, cocoonnée, protégée, on m’a offert beaucoup de choses, cédé à beaucoup de mes caprices, j’ai été très entourée mais là encore ça n’est jamais vraiment assez et c’est sans doute pour ça qu’aujourd’hui j’ai le besoin sans cesse de faire ce dont j’ai envie, quand j’ai envie, où et comment j’ai envie. Si un obstacle trop difficile à franchir me fait face, j’ai cette mauvaise manie de m’appuyer sur les autres mais je suis consciente qu’une vie sans contrainte n’existe pas. Je vis encore dans le monde des bisounours, je suis une idéaliste qui pense que tout est possible dans la vie et que l’on peut vivre comme il nous convient. Je suis heureuse d’être libre, libre de pouvoir voyager, libre d’aimer ce que je veux et de pouvoir exprimer tout ça à travers diverses expériences. Seulement il y a des choses à prendre en considération. Je pense ma vie comme si je la menais seule, alors que ce n’est pas du tout le cas… J’ai pleinement conscience que ce n’est pas bien et j’ai envie que cela change un peu. La fin de l’année s’approchant, je vais également profiter de cette période pour que ce changement soit ma nouvelle résolution.

Je souhaite à tous de vivre un tel bouleversement et de partir s’exiler à l’étranger. C’est une des écoles de la vie mais ne perdez pas de vu votre véritable place. Optez pour la stabilité quelle que soit la destination où vous allez et essayez de construire quelque chose de solide qui ne compromettra pas votre avenir et qui ne vous fera pas perdre de temps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s