Il y a quelques jours, j’ai décidé de me couper les cheveux. Cette décision capillaire ne relève pas de l’ordre de la folie « allé hop, je coupe tout, j’ai envie de changer de tête, je me rase le crâne« , non, ça a plus été de l’ordre de la raison que de la pulsion, du genre Lire la suite

Publicités